Vanille et compagnieDerniers articles :
Mon nouveau forum
Vanille et la plante
Quizz [les races de chat]
Drôle de gifs !
Photos drôles ;)

Toi aussi crée ton blog chat! | Blog de chats | Blog de lapins | Blog de chiens | Photos de chats | Photos de lapins | Photos de chiens

 Infos du Blog

Pseudo : amidala Une question? Contactez-moi!

Description du blog felin :
Ce blog est consacré à ma petite birmane, Vanille, ainsi qu'à tous les autres chats... ;) Vous y trouverez infos, photos, vidéo, gifs,...

Création : Jeudi 4 Mai 2006
Dernier article : 2 Juil 2006
46 articles
262 commentaires
59900 visiteurs  
Note de ce blog : 8.47/10*
*Note moyenne pour 95 votants!


<< Octobre 2019 >>
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
  •  


Mes blogs préférés :
michele07
perempuam
calypso
missclaire
cocokikou

Les photos de mon (mes) chat(s) !



Les articles par catégories
**Vanille bébé et sa famille chat**
*La vie de Vanille(photos,vidéos,diapo)*
Chat détend ! (quizz,citation,poême,...)
Chat informe! (conseil,race de chat,...)
Divers
Gifs, blinkies et photos de félins
Vidéos drôles de chats


 Autour de mon Blog

Note ce blog !




 

Description du Sacré de Birmanie
Pour connaître un peu plus la race de ma minette, je vous fait une petite présentation du Sacré de birmanie :

Historique :
D'apparition récente en Europe, ce chat a une origine encore mystérieuse. Des Anglais auraient ramené de Birmanie un couple de chats du soi-disant temple de Lao-Tsun. Une certaine Mme Leotardi, dans le midi de la France, aurait été la propriétaire de Poupée de Madalpour, chatte Birmane Seal point, exposée à Paris en 1926, dont les parents venus de Birmanie lui auraient été offerts par une certaine Mme Thadde-Haddish. En fait, les premiers sujets seraient issus du croisement d'un Siamois marqué de blanc à l'extrémité des pattes avec un chat à poils longs (Angora ou Persan) pratiqué dans les années vingt, dans la région de Nice. Vers 1930, Dieu d'Arakan, mâle Seal point, est devenu la vedette des expositions. Après la Seconde Guerre mondiale, pendant laquelle la race avait failli disparaître, des infusions de sang Persan colourpoint eurent lieu pour limiter la consanguinité. En 1950, cette race prend le nom de Chat Sacré de Birmanie afin d'éviter toute confusion avec le Burmese, qui est la forme anglaise du mot Birman. Introduite aux États-Unis en 1959-1960 et en Grande-Bretagne en 1965 où elle fut reconnue, cette race, très prisée du public, connaît un grand succès.

Description :
Tête : Forte, large, assez ronde. Un peu plus longue que large. Crâne assez arrondi. Front légèrement bombé. Joues pleines, pommettes haut placées, proéminentes. Nez romain, de longueur moyenne avec un stop défini, inexistant. Museau bien développé. Menton fort et ferme.
Oreilles : De taille moyenne, aux extrémités arrondies, modérément à bien écartées, légèrement inclinées. Bien fournies à l'intérieur.
Yeux : Grands, presque ronds, bien espacés. Couleur : bleu, le plus foncé possible.
Cou : De taille moyenne, bien musclé.
Corps : Assez long, assez lourd (semi-cobby). Ossature forte, musculature puissante et ferme.
Pattes : De longueur moyenne, fortes. Ossature lourde et musculature importante. Pieds ronds, fermes. Touffes de poils entre les doigts.
Queue : De longueur moyenne, portée dressée. Fourrure en panache.
Robe : Poil soyeux, mi-long à long sur la collerette, le corps, les flancs et la queue. Court sur la face et les membres. Peu de sous-poil. Robe pigmentée exclusivement aux extrémités ou points (masque, oreilles, pattes et queue) comme chez le Siamois. Un bon contraste entre la couleur des points et le reste du corps est requis. La partie extrême des pattes est blanche, c'est le gantage. Ces gants d'un blanc absolument pur doivent s'arrêter à l'articulation ou à la transition entre les doigts et le métacarpe, qu'ils ne doivent pas dépasser. Sur la face plantaire des pattes arrière, les gants se terminent en pointe (éperons) entre la moitié et les deux tiers de la distance séparant le gros coussinet du jarret. Les marques foncées peuvent être :Seal point (brun foncé), Chocolate point (chocolat au lait), Blue point (bleu-gris), Lilac point (gris acier rosé), Red point (roux), Cream point (crème). Le reste de la robe va du blanc au crème. Les coussinets sont roses ou roses tachetés de points de couleur. Les chatons naissent presque blancs. Les points et les gants n'apparaissent que vers l'âge de 1 à 2 mois. La couleur des marques et du corps n'est définitive qu'à l'âge adulte. La robe fonce également avec l'âge.
Défaut : Des taches blanches ou de couleur sur la poitrine ou le ventre. Disqualification : un doigt non ganté. Du blanc sur les points.
Caractère : À mi-chemin entre le Persan et le Siamois, ce chat est calme, équilibré, ni passif ni exubérant. Il est sociable avec ses congénères et les chiens. Joueur, c'est un agréable compagnon pour les enfants. Mais il aime aussi la paix et la tranquillité. Doux, affectueux (et plus particulièrement les mâles), souvent un peu possessif, il ne supporte pas l'indifférence et encore moins la solitude. Sa voix est douce. À l'extérieur, il s'avère être robuste, sportif et grand chasseur. Son entretien exige un brossage quotidien pendant la mue. En période normale, un brossage et un peignage hebdomadaires suffisent.

NB : A propos du sacré qui est sur la photo de cette article, eh bien ce n'est pas Vanille (c'est un chat de concours, j'ai pris la photo sur le net )
 Posté le Samedi 6 Mai 2006 à 13h46 | Laisser un commentaire| 8 commentaires | Lien permanent

 

Un très beau chat


Voici le chat que ma mère rêve d'avoir, le Mau Egyptien... il est magnifique vous trouvez pas? Ce qui est curieux, c'est qu'il porte son initial (la lettre M) sur le front
Vous allez croire qu'on aime que les chats de race dans la famille... mais on adore aussi les chats de gouttière N'empêche c'est marrant que chaque race soit caractérisé par des caractères et des comportements propres !
 Posté le Dimanche 7 Mai 2006 à 12h24 | Laisser un commentaire| 10 commentaires | Lien permanent

Des conseils de vétos....en vidéo !


Vous avez quelques soucis pour administrer un médicament à votre chat? Pour lui nettoyer les yeux, les oreilles ou pour lui couper les griffes ?
Alors je vous conseille vivement d'aller sur ce site canadien, vous trouverez quelques vidéos de vétérinaires réalisant coupage de griffes, nettoyage des yeux,...

http://www.medvet.umontreal.ca/video/mediatheque/francais/compagnie/examen_chat.htm


 Posté le Mardi 23 Mai 2006 à 19h54 | Laisser un commentaire| 4 commentaires | Lien permanent

Non à l'abandon !!!



L'été approche...les départs en vacances aussi. Malheureusement, c'est l'occasion pour certains d'abandonner leurs animaux
Voici une histoire bouleversante d'un chat abandonné, qui j'espère fera prendre conscience à ceux qui veulent abandonner leurs bêtes de la cruauté de leurs geste ! (je sais qu'il ne s'agit pas des personnes inscrites sur ce site )



Aujourd'hui il pleut, l'automne approche avec le vent et le froid.
Alors, je dois te parler toi, mon maître qui m'a abandonné sur une route de campagne.

Tu es venu me chercher à la SPCA au début juin. J'avais à peine un an et j'étais tout heureux de continuer à vivre. Tu m'as amené chez toi dans ton luxueux appartement. Je me disais, enfin, je vais être aimé, dorloté, choyé et bien nourri.

Le soir même tu m'as fait dormir sur le balcon. Je me suis dit : "Il a peur que je ne sois pas propre, il prend des précautions !" Je ne m'en faisais pas trop pour cela... Le lendemain, tu m'as nourri, puis mis dans une cage et fait monter en auto.
J'avais espoir que ma vie s'améliorait. Ton épouse parlait sans cesse et moi je n'écoutais pas. Je regardais le paysage de la campagne que je voyais pour la première fois.
Vois-tu je suis né dans une ruelle et c'est là que j'ai vécu jusqu'à ce que quelqu'un m'amène à la SPCA.

Quand nous sommes arrivés à ta maison de campagne, mon coeur était transporté de joie. Je croyais que, enfin, j'allais faire partie de la famille, que tu allais me faire entrer dans la maison et me dorloter, mais tu m'as dit : "Le Chat tu restes à l'extérieur."

Je ne comprenais pas pourquoi tu faisais cela. J'étais propre, je n'aurais pas sali ta maison. Moi qui étais si heureux d'avoir enfin une famille, j'ai compris quelques jours plus tard que tu m'avais adopté pour que je puisse te débarrasser des petites bestioles qu'il y avait sur ton beau terrain. J'ai passé l'été à l'extérieur, me cachant sous le balcon quand il pleuvait.

Septembre arriva, là j'avais encore de l'espoir. Je me suis dit : "Il va m'amener dans son luxueux appartement et s'occuper enfin de moi. " Encore là je m'étais trompé, nous avons quitté la maison de campagne et sur une route peu fréquentée, tu as ouvert la portière de l'auto et tu m'as jeté sur le bas côté de la route. Tu as redémarré sans te retourner pour voir si j'étais blessé ou pas ! J'ai compris alors que tu m'abandonnais là en pleine campagne loin de tout. Moi un chat de la ville, je ne savais pas où me diriger dans ce grand espace qui m'étais complètement inconnu.

Nous sommes en novembre, je suis blessé à une patte, j'ai de la difficulté à marcher. Je ne peux plus chasser, je me sens mal. Il fait très froid, il a neigé toute la journée.
Je sais que bientôt je vais mourir, car l'infection me gagne.
Pourquoi mon maître ne m'as-tu pas aimé ? Pourquoi ne m'as-tu pas donné un nom ? Tu m'as toujours appelé "Le Chat" tu aurais pu au moins m'en choisir un?
Je ne demandais qu'un peu d'amour, un peu d'affection puisque j'en avais été privé depuis ma naissance.
Je t'aurais aimé mon maître, j'aurais été un gentil compagnon pour toi. J'aurais pu être ton confident, ton ami, tu aurais eu ma fidélité jusqu'à ma mort, mais tu n'as pas voulu de tout ce que j'avais à t'offrir.

Toi mon maître ce soir, tu es dans ton luxueux appartement et moi je me meurs en dessous d'un arbre.
Pourquoi m'as-tu abandonné ? Pourquoi n'as-tu pas voulu de mon affection ?
Mon cœur bat de plus en plus lentement et je regrette maintenant que tu m’aies adopté, car si tu ne l'avais pas fait ce soir je ne souffrirais plus puisque je serais décédé depuis le mois de juin. Si tu ne voulais plus de moi, pourquoi m'avoir abandonné sur cette route ?
Pourquoi ne m'as-tu pas rapporté à la SPCA ? Il m’aurait euthanasié et mes souffrances seraient enfin terminées...

Je me sens de plus en plus faible, mon cœur ne bat presque plus. Je n'ai pas mangé depuis des jours, je suis affamé et je me meurs mon maître. Je regarde une dernière fois le ciel, la neige qui tombe encore. C'est magnifique ce que je vois et j'aurais voulu voir cela avec toi mon maître, mais tu m'as abandonné.
Je ferme les yeux, ma tête appuyée sur la neige, un dernier miaulement, un dernier cri de souffrance et mon cœur cesse de battre.
Adieu mon maître que j'aurais aimé si tu avais voulu...
 Posté le Dimanche 28 Mai 2006 à 12h27 | Laisser un commentaire| 6 commentaires | Lien permanent